En conclusion : 

des mots sans maux

Par Stéphane Pauwels

Laurent, je le connais depuis des années et déjà il avait le sens des mots et le sens de la réplique.

Comédien et artiste dans l'âme, il a communiqué sa passion à ses enfants et avec modestie, peut constater aujourd'hui le succès de sa douée de fille.

Amoureux de sa ville, Laurent, qui fut à mes côtés à l'Excel lors de la montée en D1, était toujours souriant et ne comptait jamais ses efforts pour la réussite collective ! Mais ce qui est, je trouve, remarquable c'est que même avec ses responsabilités politiques, il ne change pas... le même chouette garçon qui se couperait en 10 pour sa ville et sa région.

Alors, avec cette crise sanitaire, l'impossibilité de ne pouvoir vivre dans les espaces de culture et de spectacles doit bien le faire souffrir intérieurement. C'est donc à mon avis pour ces raisons qu'il écrit ces réflexions littéraires souvent drôles et qui le caractérisent. Rire durant cette période me semble important. Ne pas se plaindre et surtout avancer...

Lors de la dédicace de mon bouquin, son papa, Philippe, est venu me voir. Et comme Laurent il ne change pas lui non plus. Lui qui durant des années a fait vivre le folklore mouscronnois avec ses Miss peut aussi être fier, avec son épouse, des messages envoyés à ses enfants. Car chanter, danser, lire, rire, braire... et « tchouler » de rire est notre quotidien.

Oui ! Laurent, ce virus ne va pas nous empêcher de boire une pinte et se marrer ! Et surtout garde ton dynamisme que tu transmets à tes côtés car cela doit rester bien présent. Et enfin, aimons-nous vivants et restons vigilants à chaque instant!

Sans maux mais avec des bons mots !

Henri Ford disait : « Avec de l'enthousiasme il n'y a que de la réussite et des succès et sans enthousiasme des échecs et des alibis ! ».

Enthousiasmons-nous !

Stéphane Pauwels